It is currently Sun Jul 21, 2019 12:49 pm

All times are UTC + 1 hour




Post new topic Reply to topic  [ 1 post ] 
Author Message
 Post subject: Grand Sport Venet
PostPosted: Mon Dec 03, 2012 1:08 pm 
Offline
User avatar

Joined: Mon May 15, 2006 5:30 pm
Posts: 1650
Location: Molsheim - France
Bugatti présente une oeuvre d´art exceptionnelle

Interprétation de la Bugatti Grand Sport par l´artiste Bernar Venet presentée à la fondation « Rubell Family Collection » lors du salon Art Basel Miami Beach du 5 au 9 Décembre 2012

Molsheim, France/Miami, le 3 décembre 2012 – Bugatti et la Rubell Family Collection exposent l’artiste Bernar Venet qui présentera son interprétation artistique de la voiture Grand Sport à la Rubell Family Collection, du 5 au 9 décembre 2012, en marge de l’exposition «Art Basel Miami Beach».
L’artiste Bernar Venet a relevé le défi en s’attaquant au modèle Grand Sport de Bugatti. Réussissant une ingénieuse synthèse entre concept artistique et moyens techniques, Venet réalise là un objet qui allie le mythe de la vitesse à des peintures extérieures fascinantes et une décoration intérieure évoquant la haute couture.
Selon Bernar Venet, « une Bugatti est déjà une oeuvre d’art en soi, elle transporte à la fois le spectateur et le conducteur dans une autre dimension du réel. J’ai compris comment je pouvais transposer ma passion pour les équations mathématiques et les théorèmes scientifiques sur une forme en trois dimensions. Mes travaux sont généralement auto-référentiels. J’ai donc trouvé très intéressant de transposer les équations de la puissance du moteur Bugatti sur la carrosserie de la voiture. Pour moi, le résultat est exceptionnel d’un point de vue artistique et confère ainsi à l’objet un caractère mythique. »
Dans la première moitié du 20e siècle, la voiture est source d’inspiration pour l’avant-garde artistique qui la perçoit comme un objet de désir et la représente dans des dessins, des peintures et des sculptures en projetant la vitesse absolue comme point de repère. Dans les années 1970, la voiture fait littéralement office de toile pour de nombreux artistes comme Robert Rauschenberg, Roy Lichtenstein et Andy Warhol qui peignent ce qui deviendra les « art cars ». Cette pratique s’est poursuivie jusque dans les années 1980.
Depuis les années 1990, les artistes internationaux s’interrogent davantage sur l’évolution culturelle et historique de ce que représente la voiture. Il en résulte des réponses conceptuelles et sculpturales, comme chez Erwin Wurm, Gabriel Orozco, Christoph Keller, Olafur Eliasson et Damian Ortega, qui tendent à contextualiser la voiture comme le nouveau paradigme d’un univers mondialisé marqué par de profonds changements socio-culturels.

L´approche de Bernar Venet est conceptuellement différente des autres mouvements. Il intervient sur la Bugatti Grand Sport en proposant une solution tout à fait originale qui se distingue des codes plus traditionnels de ses ainés (figuration/abstraction). En effet, la reproduction des formules scientifiques du moteur produites par les ingénieurs Bugatti sur la voiture elle-meme, lui permet de retrouver le caractère auto-référentiel présent dans ses peintures. Il rend ainsi hommage au génie de la technologie et du savoir faire allemand en matière de construction automobile.
Achim Anscheidt, responsable du design chez Bugatti : « Notre collaboration avec Bernar Venet, l’un des artistes les plus exigeants de notre époque, a fait naître des élans créatifs et une nouvelle inspiration qui continueront à nous motiver dans les domaines de la conception et du design. Nous sommes ravis que cette collaboration ait débouché sur la création d’une oeuvre d’art et d’une pièce de collection aussi importante. L'image de la marque Bugatti est née d’une vision artistique réunissant différents domaines, tels que ébauche, dessin, planification technique et réalisation, afin de réaliser un tout intermédial. En faisant référence aux formules techniques de nos ingénieurs sans en révéler entièrement les secrets, Bernar Venet honore doublement notre marque. Il rend hommage au principe du dialogue et à cette capacité humaine à remettre en question les frontières établies et à les redéfinir. Venet se concentre toujours sur l’essentiel, tout comme Bugatti. »
Les Rubell connaissent l’artiste depuis longtemps. Mera Rubell : « Notre amitié avec Bernar Venet a commencé au milieu des années 1970. Nos deux jeunes familles se sont rapprochées au cours de dîners et de longues conversations dans son loft de SoHo. Pendant que les enfants jouaient, les adultes se lançaient dans des discussions sans fin sur l’art contemporain. Don [Rubell] et Bernar ont toujours eu cette obsession commune pour la beauté et la complexité des mathématiques. Lorsque nous l’avons connu, Bernar était déjà un artiste talentueux et un collectionneur très intuitif sur le marché de l’art émergent. Il nous a généreusement fait partager sa perspective d’artiste. Ses œuvres font partie de notre collection depuis les années 1970. L’obsession si caractéristique de Bernar pour les formules mathématiques, qui l’a accompagné toute sa vie, a trouvé un support idéal dans la Bugatti, à la fois original et dynamique. Nous sommes fiers de présenter cette collaboration Venet/Bugatti dans le musée de notre Fondation. »
À propos de Bernar Venet
Né en France et vivant aujourd’hui à New York, Bernar Venet est l’un des sculpteurs contemporains les plus influents de notre époque. Au cours de l’été 2011, Venet dévoile ses sculptures monumentales lors d’une exposition individuelle au château de Versailles, devenant ainsi le cinquième artiste contemporain à jouir de cet honneur. De 1961 à 1963, il recouvre ses toiles de goudron. Sa notoriété s’établit plus largement après l’installation d’une sculpture sans forme spécifique, composée uniquement d’une Pile de charbon au sol. D’abord connu pour ses actes de jeunesse radicaux, Venet quitte Nice pour s’installer à New York en 1966 où il continue à explorer la peinture, la poésie, le cinéma et l’art vivant durant près de quarante ans. Il est connu pour ses oeuvres abstraites qui font référence au langage mathématique et aux théories scientifiques, faisant de la science pure un sujet artistique et créant le concept de « monosémie ». Sa faculté d’abstraction intellectuelle et son goût pour le raisonnement pur et l’expérimentation l’ont conduit à l’art conceptuel, mouvement dont il est l’une des figures de référence. Il représente la France lors de la Biennale de São Paulo en 1974 et participe également à la documenta VI de Cassel en 1977. 1979 marque un tournant dans la carrière de Venet : il commence une série de reliefs en bois, intitulés Arcs, Angles, Diagonales, et crée ses premières Lignes indéterminées. Cette même année, une bourse du National Endowment for the Arts lui est attribuée. En 1994, Jacques Chirac, alors maire de Paris, invite Venet à présenter douze sculptures de sa série des Lignes indéterminées sur le Champ de Mars, ce qui donnera lieu à une tournée mondiale en Asie, en Europe, en Amérique du Nord et du Sud. À l’occasion du bicentenaire de la Cour des Comptes en 2007, Bernar Venet est choisi par le Ministère français de la Culture pour réaliser une fresque sur le plafond du Palais Cambon à Paris. En mai 2010, lors du 150e anniversaire du rattachement de Nice à la France, le président Nicolas Sarkozy inaugure Neuf Lignes obliques, une sculpture de 30 mètres de haut. L’oeuvre de Venet est présente dans de nombreuses grandes collections publiques et privées dumonde entier, dont le Museum of Modern Art (New York), le Solomon R. Guggenheim Museum (New York), le Centre Pompidou (Paris) et le Museum of Contemporary Art (Los Angeles). Au cours des dernières années, d’importantes rétrospectives du travail de l’artiste ont été montées en Allemagne, en Hongrie, en France, en Espagne et en Corée du Sud. Déjà présent à la Biennale de Venise en 2009, où 1 200 m2 avaient été consacrés à l’installation de ses Arcs d’acier, Venet y est attendu à nouveau en 2013 pour y présenter cette fois ses travaux sur toile. Venet s’est vu décerner plusieurs titres honorifiques comme celui de Commandeur des Arts et des Lettres et Chevalier de la Légion d’honneur. Il est membre de l’Académie européenne des Sciences et des Arts. En 2013, Venet recevra le Prix International Julio Gonzaléz décerné par l’IVAM de Valence.
À propos de la Rubell Family Collection
La Rubell Family Collection (RFC) a vu le jour en 1964 à New York, peu après le mariage de ses fondateurs Donald et Mera Rubell. C’est aujourd’hui l’une des collections d’art contemporain privée les plus importantes du monde. Basée à Miami, en Floride, la RFC expose depuis 1993 dans un ancien bâtiment de la DEA, saisi puis réinvesti, d’une superficie de 4 180 m2. Le musée et son jardin de sculptures sont ouverts au public. La Fondation d’art contemporain (CAF) a été créée en 1994 afin d’élargir la mission publique de la RFC au sein d’un musée d’art contemporain. La collection ne cesse de s’agrandir et compte les oeuvres d'artistes réputés tels que Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, Damien Hirst, Jeff Koons, Neo Rauch, Cindy Sherman, Kara Walker et Andy Warhol. En plus d’exposer des artistes déjà établis sur la scène internationale, la RFC reste très active et continue d’acquérir, faire découvrir et soutenir des artistes émergents qui jouent un rôle de premier plan dans l’art contemporain.
Chaque année, la Fondation présente des expositions thématiques d’oeuvres tirées de sa collection et accompagnées de catalogues. Ces expositions voyagent souvent dans les musées du monde entier. En 2011/2012, l'exposition 30 Americans a été présentée à la Corcoran Gallery of Art de Washington, au Chrysler Museum of Art de Norfolk, en Virginie, et au North Carolina Museum of Art de Raleigh, en Caroline du Nord. Les Paintings from the Rubell Family Collection ont été exposés à la Fundación Banco Santander de Madrid en 2012. Time Capsule, Age 13-21: The Contemporary Art Collection of Jason Rubell est actuellement au Nasher Museum of Art de l’Université Duke. D’autres expositions ont été présentées au Brooklyn Museum of Art, au Palm Springs Art Museum de Californie et au North Carolina Museum of Art. Les récentes expositions ont reçu notamment le soutien financier de Bank of America, Puma, Audi, Lanvin et Dedon.
La Fondation a été reconnue comme initiatrice de ce que l’on appelle aujourd’hui le « modèle de Miami », selon lequel des collectionneurs privés créent une nouvelle forme indépendante d’institution publique. La Fondation organise également un programme de stages, une série de conférences tout au long de l’année et un vaste programme de prêts d’oeuvres d’art afin de faciliter les expositions dans les musées du monde entier. Son partenariat avec les écoles publiques du comté de Miami-Dade permet chaque année à des milliers d’écoliers de visiter le musée et de profiter d’un programme d’enseignement au sein même de la Fondation. De plus, la Fondation possède une bibliothèque de recherche contenant plus de 40 000 volumes ainsi qu’une librairie complète sur l’art contemporain.
À propos de Bugatti
Art – Forme – Technique : voilà les trois valeurs de la marque. Ce qui était au départ la feuille de route d’Ettore Bugatti donne aujourd’hui encore le cap à Bugatti Automobiles. Ettore est né dans une famille d’artistes : son père, sculpteur et créateur de meubles respecté, était un ancien étudiant de l’École des Beaux-Arts de Paris ; son frère, Rembrandt, était un éminent sculpteur dont les œuvres ont été exposées, entre autres, à la Biennale de Venise. Ettore commence sa carrière par des études à l’Académie des Beaux-Arts de Brera à Milan avant de se consacrer à l’art de l’ingénierie. En 1909, le jeune Ettore monte son propre atelier de construction automobile à Molsheim, en Alsace. L’art continue de l’influencer. Ses voitures se veulent des oeuvres d’art et le design des moteurs, des roues et des commandes de bord découle du vocabulaire formel de l’art de son temps (Braque, Léger, Duchamps, Delaunay). Il ne cesse de tester de nouveaux matériaux et pousse ses voitures autant que lui-même vers de nouveaux records de performance. Parmi les modèles qu’il a dessinés, nombreux sont ceux qui sont entrés dans l’histoire de l’automobile.
En 1998, Bugatti Automobiles relance la société en cessation d’activité depuis 1956. La griffe et l'ADN de la marque sont conservés : avec la Veyron 16.4 et ses dérivés, les modèles Super Sport, Grand Sport et Vitesse, Bugatti crée non seulement la super voiture de sport la plus rapide et la plus avancée sur le plan technologique, mais aussi un design intemporel, reconnaissable entre mille, faisant renaître les valeurs de la marque Bugatti.
Pour voir la Bugatti Grand Sport de Bernar Venet:
Rubell Family Collection, 95 NW 29th Street, Miami, FL, 33127 du mercredi 5 au dimanche 9 décembre 2012, en marge de l’exposition «Art Basel Miami Beach» 9h00 – 18h00

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

_________________
Ce qui a été déjà inventé appartient au passé, seules les innovations sont dignes d'intérêt - Ettore Bugatti


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 1 post ] 

All times are UTC + 1 hour


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
cron

Valid CSS :: Valid XHTML Copyright © 2007 by Bugattibuilder.com :: Disclaimer :: Contact :: Advertising possibilities

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group