It is currently Wed Sep 19, 2018 2:58 pm

All times are UTC + 1 hour




Post new topic Reply to topic  [ 4 posts ] 
Author Message
 Post subject: Bugatti d'origine....incontrolée
PostPosted: Fri Sep 16, 2011 11:40 am 
Offline
User avatar

Joined: Mon May 15, 2006 5:30 pm
Posts: 1648
Location: Molsheim - France
Extrait de la Charente Libre

Voitures emblématiques du Circuit des Remparts, les Bugatti traînent dans leur sillon un vent de polémique. Sur les 17 engagées dimanche, il n'y a pas d'originale. Que des reconstructions ou des répliques
Elles sont incontournables. Les Bugatti restent les stars des Remparts. Plus encore cette année puisque deux plateaux leur sont consacrés. Mais ces icônes cachent un secret de polichinelle. Les dix-sept engagées sur le plateau Bugatti Grand Prix sont au mieux des reconstructions, au pire des répliques. Dans le milieu des Bugattistes, tout le monde le sait. Mais dès qu'il s'agit d'en parler publiquement, la plupart se taisent. Jean-Marc Laffont, le Charentais qui amène le plateau en l'honneur du constructeur français chaque année, refuse carrément d'évoquer le sujet de peur d'égratigner un mythe et de gâcher la fête.

Dans le paddock des Remparts, il faut avoir l'oeil expert pour faire la différence. Les peintures sont vieillies, les pièces patinées et les répliques trompent joliment leur monde. La Type 51 de 1930 d'Alain Palsch, passionné Belge, ressemble à s'y méprendre à une vraie. Il participe régulièrement aux Remparts. Il sera encore là cette année, et il est un des rares à l'assumer. «Elle est à 200% originale», plaisante-t-il. «Elle vient d'Argentine. Je me fais plaisir, et je n'ai aucune raison de le cacher. Il n'y a plus assez de Type 51 d'origine pour en trouver une à vendre.»
La société Pur Sang Argentina se paie des placards de pub dans des magazines spécialisés, comme cette semaine dans La Vie de l'Auto. La société, spécialisée dans la réplique de Bugatti, sort une vingtaine de reproductions par an. Les prix démarrent à environ 140.000 €.

Le fabriquant argentin est d'ailleurs régulièrement présent à Angoulême. C'est un business rentable qui répond à une vraie demande, mais qui énerve les puristes. «Dans 40 ans, on ne saura plus dire si c'est une vraie ou une fausse, s'emportent certains passionnés. Ils sont obligés de magouiller pour obtenir des papiers de Bugatti anciennes.» Des démarches qui étaient beaucoup plus simples avant les années 80, puisque chaque Bugatti reconstruite l'était en fonction d'une carte grise de voiture détruite. Papiers sur lesquels on se base aujourd'hui pour indiquer leur année de millésime. Les répliques argentines sont obligées de s'immatriculer en Angleterre ou en Allemagne, et n'ont pas de carte grise véhicule historique.

Bugatti, le Lascaux de l'auto

«Il y a énormément de moyens pour distinguer une fausse d'une originale», rassure Patrick Saffier de Bard, l'un des organisateurs du Circuit des Remparts, qui n'a pas peur de rentrer dans ce débat «stérile». Sans aller jusqu'à la datation de l'acier: «Les rivets qu'utilisait Bugatti n'existent plus. Beaucoup de pièces et d'outils étaient spécifiques à la marque», et fabriqués par l'usine de Molsheim en Alsace où étaient construites les voitures.

«Je dis souvent que c'est comme Lascaux, si la grotte originale n'avait pas été reconstituée, plus personne n'aurait accès à ce patrimoine, compare Patrick Saffier de Bard. Mais il faut apporter quelques nuances.» Et pour nuancer, l'expert se lance dans un petit cours d'histoire.

«Pendant la Seconde Guerre mondiale, les propriétaires des Bugatti les ont démontées et enterrées pour ne pas se les faire réquisitionner par les Allemands.» Après-guerre, les passionnés se sont lancé dans l'assemblage de puzzles de Bugatti avec les pièces redécouvertes à droite ou à gauche. «On les appelle les Fifty.» Et elles composent tout de même la majorité des voitures présentées. Ces «Fifty» coûtent entre 400.000 € et 500.00€. Elles sont donc déjà beaucoup plus abordables que les originales, qui dépassent souvent le million d'euros. «Les propriétaires des originales ne courent pas, parce qu'ils ne veulent pas prendre le risque de casser et d'être obligés de remplacer une pièce originale par une qui ne le sera plus», explique Patrick Saffier de Bard.

Même si à l'inscription, il essaie de trier le bon grain de l'ivraie, il ne peut empêcher l'incursion de quelques répliques sur la ligne de départ. «Souvent, celles à 140.000 €, c'est de la merde et leur non-conformité avec le modèle d'origine pose des problèmes de sécurité.» Cependant, il ne renie pas toutes les répliques. «Celles fabriquées par Eduardo Salzman par exemple», un habitué du circuit qui sera encore présent ce week-end. «Il y avait un respect intégral des originales.» Des modèles qui s'achètent autour de 250.000 € à 350.000 €. «95% de celles qui courent aujourd'hui.» Malheureusement, à plus de 75 ans, cet autre Argentin a mis fin à son business.

:oops:

_________________
Ce qui a été déjà inventé appartient au passé, seules les innovations sont dignes d'intérêt - Ettore Bugatti


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Bugatti d'origine....incontrolée
PostPosted: Mon Sep 19, 2011 7:20 pm 
Offline

Joined: Sat Dec 05, 2009 3:10 pm
Posts: 143
J'ai lu cette article Samedi soir apres le balade.. en resto aux remparts...
It is also interesting that major art galleries also have "lascaux" paintings on show as the originals gradually degenerate in real light, but mainly they are too expensive to risk being stolen...
but would you know ? meme des musees
such is the problem of exclusivity...
is it not better that the several real originals remain so ?
for the present owners/ present enjoyers/keepers of artifacts -yes...


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Bugatti d'origine....incontrolée
PostPosted: Fri Sep 23, 2011 2:43 pm 
Offline

Joined: Sat Dec 05, 2009 3:10 pm
Posts: 143
I saw t35 4449 there racing,on talons, going well but not overly overdoing it
35AAA59, is that not an original one ?


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Bugatti d'origine....incontrolée
PostPosted: Fri Sep 23, 2011 3:46 pm 
Offline

Joined: Fri Jun 02, 2006 11:06 am
Posts: 789
Location: France
- XXXIII° Circuit des Remparts, Angoulême, 16-18th September 2011

#51 T35B R GP 1995 ('4483'-R) XG 9569 (GB), Chris Hudson (UK) 2nd
#52 T37A Sport 1929 (unknown) 872 FUF, Christophe Guillaumin (F)
#53 T35R GP 1925 ('4448'-R) 172 PKM 75 (F), Arnaud Graignic (F) 10th
#54 T35B R GP 1929 (BC 088) NV 1569 (GB), Martin Overington (UK) 4th
#55 T35B R GP 1998 ('4982'-R) 3347 PG 33 (F), Gregory Ramouna (F) 1st
#56 T35B R GP (PS) 736 ARE 34 (F), Bernard Ariztegui (F) 6th
#57 T35B R GP (BC 025) EB 2848 (IRL), Leslie Murray (IRL) 7th
#58 T37A R Sport () 9767 RR 33 (F),Michel Castera (F) 13th
#59 T51 R GP (BC 140) 716 VE 87 (F), Eduardo Salzman (RA) 9th
#60 T35B R GP (Courteix) 6971 VW 24 (F), Jean-Marc Laffont (F) 3rd
#61 T35R GP 2006/07 (Courteix) 7584 WB 24 (F), Bruno Courteix (F) 15th
#62 T35B R GP 2001 ('4926'-R) 4528 VB 24 (F), Francis Courteix (F) 5th
#63 T51 R GP 2004 (BE) 9649 WH 24(F), Léo de Malet Roquefort (F) 14th
#64 T51 R GP () 8138 VH 86 (F), Patrice Cousseau (F) 8th
#65 T35B GP (unknown), Decombas (F) DNA
#66 T37 Sport 1928 (37338) 992 AB 33(F),Christophe Vignaud 12th
#67 T35B (unknown), Plash DNA
#68 T35 GP 1925 (4449) 35 AAA 59 (F), Luc Slijpen (NL) 11th
#69 T51 R GP (BE) OCD-081 (B), Philippe Brebant DNA

#76 T13 Brescia sport 1924 (1958) DL 4853 (GB), Andy Johnson (UK) DNF
#77 T13 Brescia sport 1924 (2525) DS 7768 (GB), Edmund Burgess (UK) 3rd
#78 T13 Brescia sport 1921 (1364) BS 9778 (UK), Julian Ekersley (UK) 2nd
#79 T13 Brescia sport 1924 (2275) EB 1924 (L), Goy Feltes (L) 8th
#80 T13 R Brescia sport 1990 (BC 072) 3700 XV 21 (F), Patrick Friedli (F) 1st
#81 T13 Brescia sport 1924 (BC 042) BS 9383 (GB), Peter Livesey (UK) 4th
#82 ? Mark Ruppert DNA
#83 T13 Brescia sport 1922 (1475) 143 BRZ 38 (F), Guillaume Nicolas (F) DNA
#84 T13 Brescia sport 1922 (1432) STA-074 (D), Walter Rothlauf (D)
#85 T13 R Brescia sport('2855'-R) YK 8422 (GB), David Marsh (UK) 9th
#86 T13 R Brescia sport (unknown) BF 5380 (GB), Mike Ward (UK) 6th
#87 T13 Brescia sport 1921 (1187) 5185 YF 06 (F), Georges Gianti (F) 7th
#88 T13 Brescia sport (697) SV 8092 (GB), Ruppert Marks (UK) 10th
#89 T13 Brescia sport 1925 (2715) 1570 KE 59 (F), Olivier Garnier (F) 5th

#117 T37 Sport 1926 (37152) 4954 KF 46 (F), Hugo Baldy (F)

Rallye T13 Brescia sport 1926 (unknown) BF 5188 (GB), Julian Ekersley (UK)
Rallye T35 R GP (PS) BK 382 XA (F)
T35B R GP (PS) 3583 VQ 33 (F)
T37 Sport (unknown) BK 338 VK , Sontrop ?


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 4 posts ] 

All times are UTC + 1 hour


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  

Valid CSS :: Valid XHTML Copyright © 2007 by Bugattibuilder.com :: Disclaimer :: Contact :: Advertising possibilities

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group